Est-ce une chicane?

Comment différencier la chicane de couple et la violence conjugale?

Il nous est toutes arrivées un jour ou l’autre de vivre des conflits dans nos relations amoureuses. Toutefois, il existe une différence entre une chicane de couple et une situation de violence conjugale.

Lorsque nous vivons un conflit, une tension s’installe et nous ne savons pas toujours quel sens donner à ce qui se passe:

Est-ce une dispute, un conflit, une crise…?

Rarement oserons-nous aller jusqu’à songer à de la violence conjugale, par méconnaissance, par doute, par peur de remettre notre relation en cause.

Voici donc les quatre critères pouvant vous aider à faire la différence entre les deux.

Violence conjugale

Dans une scène de violence conjugale, la personne qui agresse veut obtenir le pouvoir sur l’autre. Ce qui est en jeu, c’est le désir de contrôler l’autre et non le sujet de la dispute.

Dans une scène de violence conjugale, la victime ne se sent pas libre de dire ce qu’elle pense et réagir, redoutant les conséquences. Elle aura tendance à se soumettre dans le but de calmer la tension, d’éviter le pire ou parce qu’elle n’a tout simplement le choix.

Dans une scène de violence conjugale, les agressions sont intensionnelles, stratégiques et utilisées pour prendre le pouvoir sur l’autre. L’agression peut se manifester de différentes façons : verbale, économique, psychologique, sexuelle et physique. Le pouvoir sur l’autre peut s’exprimer de différente façons : isoler, surveiller les allées et venues, dénigrer les membres de l’entourage et même lui interdire de les voir.

L’agresseur ne veut pas être pris en défaut, pour ne pas subir de sanction ni perdre le pouvoir. Il ne s’explique pas, il se justifie. Il utilise diverses stratégies: il nie, banalise le geste posé, dit qu’on l’a provoqué, invoque la légitime défense, invoque des circonstances atténuantes (alcool, stress, l’enfance difficile).

 Chicane de couple

Dans une chicane de couple, ce sont généralement les deux membres du couple qui argumentent et veulent que leur point de vue l’emporte. Ce qui est en jeu, c’est le sujet de la dispute.

Dans une chicane de couple, les deux membres du couple sont sur un pied d’égalité, aucun ne craint l’autre. Chacun se sent donc libre de ses propos et de ses réactions. Les deux cherchent à sortir gagnant du différent, mais pas au prix de détruire l’autre.

Dans une chicane de couple, il y a surtout de l’argumentation concernant le motif de la dispute, et peut être alimenté par de la colère et de la conviction. Il peut y avoir de l’agressivité qui libère une tension intérieure créée par la colère ou la frustration. L’agressivité peut se manifester:

Verbalement: argumenter, crier, parler fort, exprimer sa colère, être impoli envers l’autre, bouder.

Physiquement: faire un geste impulsif comme claquer une porte ou donner un coup de poing sur la table.

La personne qui déclenche la chicane n’a rien à cacher, ni aucun pouvoir à préserver. Elle argumente et explique son geste sur la base du différend avec une relative transparence. Elle peut plus facilement lâcher-prise et même s’excuser si elle reconnaît qu’elle a dépassé les limites.

eN RÉSUMÉ

Dans une
chicane de couple

La relation demeure égalitaire avant, pendant et après une chicane. Les deux personnes peuvent être à l’origine de la chicane.

Dans une relation de
violence conjugale

La relation demeure inégalitaire avant, pendant et après. C’est la même personne qui est à l’origine des chicanes et qui gagne.

Si tu penses vivre plus qu’une chicane de couple ou que tu as des doutes, appelle-nous :

La Méridienne

819 877.3050   |   Sans frais : 1 888 699.3050

Quitter rapidement Effacer mes traces